Pourquoi réduire ses déchets ?

le

Alors voilà, je commence à vous proposer des astuces pour réduire vos déchets, mais je ne vous explique pas pourquoi… on rectifie vite le tir !
Les principaux déchets 

Avant de rentrer dans le vif du sujet, un bref retour sur les types de déchets semble indispensable. On retrouve donc principalement :

  • Les déchets ménagers : les épluchures, le café, les emballages, les déchets de nos produits cosmétiques par exemple.
  • Les déchets industriels, générés par l’industrie donc
  • Les déchets dangereux (produits chimiques…)

Bonne nouvelle,  vous pouvez tous les réduire directement ou indirectement, simplement en modifiant vos habitudes de consommation.

Le recyclage ne suffit malheureusement pas : si le papier est assez bien recyclé  (à près de 90%), le plastique ne l’est qu’à 25 %. Une goutte d’eau.  Non, je vous vois venir, il ne faut pas arrêter de recycler en se disant que cela ne sert à rien, il faut simplement minimiser le recours au plastique et surtout bien choisir un produit dont le contenant sera bien recyclable.

Mais alors, que deviennent les déchets qu’on ne peut pas recycler et ceux qui n’ont pas eu le soin d’être jetés dans une poubelle ?

Le 7ème continent 

Qu’est ce qu’elle raconte ? C’est pas 6 continents ? Eh bien non, sachez qu’un nouveau copain s’est ajouté à la liste. Et personne ne se réjouira de sa présence. Au sein même des océans,  l’accumulation de plastique a tout simplement formé un amas de déchets dont la taille fait plusieurs fois la France. Avec près de 200 kilos de déchets arrivant dans les océans chaque seconde, il est même estimé qu’il pourrait atteindre la taille de l’Europe si rien n’est fait d’ici une vingtaine d’années.

C’est ainsi que dans cette véritable soupe de déchets, survivent des espèces marines. Malmenées, on  les retrouve parfois blessées ou pire, elles meurent étouffées ou après avoir ingéré du plastique.

Ça vous semble encore trop lointain ? Regardez votre assiette : le petit saumon du Pacifique n’avait pas une eau spéciale…

Parce-que ça déborde 

Savez-vous ce que deviennent vos déchets non recyclables ? Ceux qui n’ont pu faire l’objet d’aucun traitement seront broyés et enfouis dans le sol des décharges. Lorsque une alvéole est pleine, elle est réhabilitée : on la recouvre de terre et on préserve le paysage en y plantant de la végétation. Certes des mesures de prévention à la pollution ont été prises, mais voilà sous ce nouveau paysage vert se trouvent une quantité indéfinie de déchets. L’écosystème ne doit guère nous remercier !

Parce-que la Terre n’est pas éternelle 

Un objet consommé, un emballage, ne se fabriquent pas tout seuls. Des ressources sont nécessaires pour les produire et la Terre n’est pas inépuisable !

Le pétrole sert à faire du plastique, le sable du verre, et le bois du papier et du carton. La seule façon d’éviter de puiser dans les ressources est de modifier notre comportement lors de nos achats, et vous le verrez, ce n’est pas difficile !

Et puis le traitement des déchets entraîne des émissions de gaz à effet de serre qui fatiguent la planète. Connaissez-vous le jour du dépassement ?  C’est une date annuelle à partir de laquelle les ressources de la Terre pour une année ont été consommées. En 2016, la date était le 8 août : nous vivons donc à crédit près de 5 mois par an. A titre comparatif, la date de dépassement en 2006 était calculée au 9 octobre… Ça laisse à réfléchir sur la vitesse à laquelle nous épuisons de plus en plus notre jolie planète bleue…

Cet article ne se veut en aucun cas culpabilisant, mais j’espère pouvoir vous apporter une partie des clés qui nous ont conduit à cette démarche. Je n’ai parlé ici que d’écologie. Il existe de nombreuses raisons morales de réduire son impact environnemental, mais je considère qu’elles sont propres à chacun.

Aller, on s’y met ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s