Ma lessive green

Ca y est, je l’ai ! LA recette de lessive qui nous convient à la maison. Un an que je teste diverses recettes, sans jamais être totalement satisfaite. Trop grasse, pas assez efficace… Les tâches tenaces de bébé ne partaient pas toujours, même avec un détachage préalable. Parce que oui, sur les vêtements d’adultes le type de tâches est moins tenace que sur ceux des enfants, et surtout des bébés (je pense notamment aux couches qui débordent et aux « jolies » auréoles jaunâtres de lait sur le col du body).

20170503_143740-01

La chimie industrielle n’aura pas eu raison de moi, et après des mois de péripéties, d’échanges, voici ma lessive maison !

Ingrédients :

  • 30g de savon de Marseille râpé
  • 30g de savon noir liquide
  • 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude
  • 1 cuillère à soupe de cristaux de soude
  • 1 cuillère à soupe de percarbonate
  • 1 litre d’eau

Avant tout, une précision importante : prenez une grande casserole (une marmite c’est top) pour préparer la recette, car ça a tendance à mousser durant la « cuisson » et on peut se laisser surprendre par un débordement !

Dans une casserole, verser 1 litre d’eau froide.

20170503_102247

Ajouter un à un les autres composants

20170503_103459

Je commence par les savons puis par les poudre.

EDIT du 12/05/17 : pour éviter que cela mousse vraiment trop, ne mettez pas le percarbonate avant la cuisson. Ajoutez-le lorsque vous avez fini la préparation de la lessive et qu’elle commence à refroidir.  Vous éviterez certaines déconvenues pendant la cuisson 😉

ÉDIT du 30/05/2017 : Le percarbonate mis avant ou après la cuisson semble entraîner une réaction mousseuse type « blancs en neige » chez certains. Je ne rencontre pas ce problème mais pour l’éviter et conserver l’efficacité du percarbonate dans vos machines, je vous propose de réaliser la recette de lessive sans percarbonate, mais en ajouter dans le tambour 1 à 2 cuillères à soupe lorsque vous l’avez du linge blanc qui a besoin d’être détaché 😉

Mettre sur le feu le mélange  (sans percarbonate) et porter à ébullition. N’hésitez pas à tourner doucement au début, pour que le savon n’accroche pas. Le fait que le mélange mousse est normal, cela va disparaître en se rapprochant de l’ébullition.

Une fois la fin de la recette atteinte (à l’ébullition), mettez hors du feu et laissez refroidir, en remuant de temps en temps (quand vous passez devant). Vous pourrez ensuite remplir votre contenant lorsqu’elle sera froide ou pas loin de l’être.

Lors de son utilisation, il est nécessaire de secouer le flacon pour que tout se mélange bien : pensez à ne pas remplir la bouteille totalement pour pouvoir remuer tout ça !

Pour un détachage préalable :

Si certains vêtements sont vraiment tâchés, je vous conseille un détachage préalable. Pour ce faire, le percarbonate et le savon de Marseille vous aideront. Le percarbonate est un composant qui s’active et blanchit à partir de 40°, je l’ai donc intégré dans ma recette.

Mais lorsque je rencontre une tâche un peu plus ardue, je frotte la tâche avec de l’eau tiède (mais pas chaude pour ne pas fixer la tâche) et du savon de Marseille, puis je saupoudre un peu de percarbonate et je rajoute cette fois-ci de l’eau chaude : j’ai ainsi sauvé pas mal de bodies (oui, désolée, je suis en plein dans les couches et les bodies). On peut aussi laisser tremper le linge tâché dans de l’eau chaude additionnée de percarbonate.

Adieu parfum de lessive

Je suis sûre que certains seront nostalgiques de l’odeur de la lessive du commerce, certes agréable mais au combien synthétique. J’avoue, au début ça m’a manqué. Et puis très vite, je me suis rendue compte que mon linge sentait le frais, et qu’est-ce que c’est agréable.

J’avais certains vêtements qui malgré les lavages, produits anti bactéries pour enlever les odeurs, sentaient une odeur vraiment désagréable (un peu comme si le linge avait traîné trop longtemps dans la machine alors que non). Depuis que j’ai changé ma lessive, cette odeur a disparue. Je mets ma main à couper que le bicarbonate n’y est pas pour rien.

Certains mettent des huiles essentielles pour parfumer leur lessive. J’avoue ne pas être suffisamment calée sur le sujet, même si une bonne copine m’a offert un livre pour m’y mettre sérieusement. Mais je lis souvent que leur présence n’est franchement pas indispensable et que l’odeur disparaît lors du lavage. A vous de juger !

Et l’adoucissant alors ?

Ben oui, il faut être ZD jusqu’au bout… Les adoucissants sont souvent irritants pour la peau. Remplacez-le par du vinaigre blanc : vous ne le sentirez pas, au contraire, il laissera ressortir l’odeur de la lessive, et du frais.

Outre l’aspect écologique évident, cette lessive a un coût vraiment dérisoire par rapport à celle du commerce. Pour un litre de lessive, comptez moins d’un euro…

Ah, et au cas où le message des bodies n’a pas été assez explicite, la lessive convient même aux bébés 😉

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s